MÉDITATION JOURNALIÈRE DE CE LUNDI 04 DÉCEMBRE 2017. THÈME : «JÉSUS, LE BIEN-AIMÉ DE DIEU»

«Jésus lui dit répondit : Il est écrit : L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu »

            (Matthieu 4 :4)

RHEMA DU JOUR : Lorsque Jésus s’est fait baptisé par Jean-Baptiste dans le Jourdain, Il n’avait pas encore commencé Son ministère. Il n’avait encore redonné la vue à aucun aveugle, ni ressuscité personne, ni même changé l’eau en vin. Il n’avait fait aucun miracle. Mais une voix s’est élevée depuis le ciel et Dieu a dit : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection. ». « Bien-aimé » est un terme chaleureux et intime que Dieu utilisa au Jourdain pour décrire Jésus. Dieu venait juste de dire à Jésus : Tu es mon Fils bien-aimé. Mais, peu de temps après cela, le diable vint vers Jésus et lui demanda : Si tu es Fils de Dieu. Le mot « bien-aimé » a disparu (Matthieu 4 :3). Le serpent avait délibérément exclu le mot « bien-aimé » ! Pour que les tentations du diable fonctionnent, il ne peut pas vous rappeler que vous êtes aimés de Dieu. Le moment où vous vous souvenez de votre identité de personne bien-aimé de Dieu en Christ, le diable ne peut plus réussir. Il n’est pas étonnant que le diable veuille dérober aux croyants leur conviction d’être les bien-aimés de Dieu. Dans ces versets ; « Tu es mon Fils bien-aimé, objet de mon affection » vous pouvez voir le Dieu trinitaire, Dieu le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Cela nous dit qu’il y a quelque chose de très important que nous devons apprendre ici. Son Père était fier de Lui pour ce qu’il était et non pas pour ce qu’Il avait accompli. Dieu le Père parle publiquement et ses paroles furent consignés pour que vous sachiez que la grâce qui vous est accordée en son bien-aimé signifie que vous êtes, vous aussi, l’objet de l’affection de Dieu aujourd’hui. Considérez-vous comme cachés en Jésus, le Bien-aimé de Dieu. Lorsque Dieu vous regarde, Il ne voit pas vos erreurs et échecs. Nous nous disons quelquefois, « Si seulement je pouvais me libérer de cette dépendance, j’aurais une meilleure opinion de moi. Vous devez apprendre à vous accepter tel que vous êtes pendant ce processus de transformation. Il y a des domaines, pour chacun de nous, qui ont besoin d’être améliorés ; mais nous ne devons pas être trop durs envers nous-mêmes.  Dieu vous voit dans la perfection et la beauté de Jésus ! Parce que vous êtes en Christ, Dieu vous dit, à vous : « Toi,………………. (Écrivez votre nom ici), tu es mon bien-aimé, ma bien-aimée, objet de mon affection. » Jésus est agréable à Dieu parce qu’Il a observé la loi à la perfection. Vous et moi sommes agréables à Dieu parce que nous sommes acceptés et hautement favorisés en son Bien-aimé, qui a pris tous nos péchés sur Lui et a accompli la loi en notre faveur ! Rappelez-vous toujours que vous êtes les bien-aimés de Dieu. Que Dieu vous bénisse !

 Une bonne déclaration : Je suis le bien-aimé de Dieu en Christ-Jésus

Par le Professeur-motivateur, Archevêque Coach  Dr. KAPITAO MBOMBE, Mentor.

Numéro de contact : +243999937079 /895557042/818120092