MÉDITATION JOURNALIÈRE DE CE MERCREDI 25 OCTOBRE 2017 sur le thème: »Comment Abraham et ses serviteurs avaient-ils remporter une victoire écrasante? De LA BÉNÉDICTION (Genèse 14:14-17)

RHEMA DU JOUR: Oh! Comme Dieu se plaisait à voir combien Abraham dépendait de Lui, lorsqu’il choisit de demeurer là où Dieu l’avait conduit. Peu de temps après, plusieurs rois dans cette région projetèrent d’envahir Sodome et Gomorrhe. Ils vainquirent Sodome et Gomorrhe, et s’emparèrent de Lot et de ses biens. A cette nouvelle, Abraham n’hésita pas un seul instant. Il arma ses trois cent dix huit serviteurs et partit immédiatement à leur poursuite. En une seule nuit, Abraham et ses hommes dispersèrent de façon spectaculaire l’ennemi, le poursuivirent après Damas et ramenèrent les gens et les biens (Genèse 14:14-16). Une armée de seulement trois cent huit hommes mais revêtue de la puissance de Dieu, sortit déterminée à vaincre les milliers qui avaient mis en déroute Sodome et Gomorrhe. En fait, ils poursuivirent cette armée de Béthel jusqu’au nord de Damas. Imaginez ces trois cent dix huit hommes, parcourant tout ce chemin à pied, et retourner avec des prisonniers et le butin. Seul le Tout-Puissant peut accorder une telle victoire! Les trois cent dix-huit hommes armés d’Abraham ne représentaient qu’une partie de ses serviteurs. Pouvez-vous imaginer de combien il disposait? Il possédait de nombreux serviteurs – et c’est LA BÉNÉDICTION qui pourvoyait à tous leurs besoins. A la fin du combat, l’armée d’Abraham avait non seulement écrasée les quatre rois et leur machine de guerre qui avait triomphé de tous les habitants des environs; mais ils les avaient aussi dépouillés de tous leurs biens. « Il ramena toutes les richesses; il ramena aussi Lot, son frère, avec ses biens, ainsi que les femmes et le peuple » (verset 16). Quel revirement de situation! Comment Abraham et ses serviteurs avaient-ils pu remporter une victoire si écrasante? Où avaient-ils déniché une telle stratégie guerrière? De LA BÉNÉDICTION. L’onction de LA BÉNÉDICTION leur révéla des stratégies et des tactiques de combat dont personne n’avait jamais entendu parler. Cela leur permettait de dominer et de se rendre maître de tous ceux qui les attaquaient. En réalité, la bataille d’Abraham ne faisait que commencer. Car une fois de retour, il se trouva confronté à deux rois qui ne pouvaient pas être plus différents l’un de l’autre, tant en ce qui concerne leurs intentions que dans leurs offrandes. Remarquez que le premier à rencontrer Abraham était le roi de Sodome: » Après qu’Abram fut revenu vainqueur de Kedorlaomer et des rois qui étaient avec lui, le roi de Sodome sortit à sa rencontre dans la vallée de Schavé (qui est la ville du roi) » (Genèse 14:17). Le mot Sodome représente le mal dans toute sa malveillance. Ce mauvais roi de cette mauvaise ville, vint en premier à la rencontre d’Abraham, et chercha à lui voler sa victoire. Mais Abraham, en homme de foi, ignora cet émissaire de Satan, car au devant de lui, venait l’un des êtres les plus remarquables mentionné dans les Écritures, le roi-sacrificateur Melchisédek: « Melchisédek, roi de Salem, fit apporter du pain et du vin: Il était sacrificateur du Dieu Très-Haut  » (Genèse 14-18). Grâce à ce sacrificateur de l’Ancien Testament, unique en son genre, Dieu fit comprendre à Abraham qu’il était devenu héritier de LA BÉNÉDICTION d’Adam. Nous le comprendrons par la suite. Que Dieu vous bénisse!

De la part du Professeur-motivateur, Archevêque Coach Dr. Kapitao Mbombe, Mentor!

Numéro de contact: +243999937079/895557042/818120092